Devenez acteur :
d'un projet innovant !

L’association des amis de la basilique Saint-Seurin a été reconnue d’intérêt général
le 9 novembre 2017 par l’administration fiscale.

Vous êtes un particulier

Reçus fiscaux

L’association peut émettre des reçus fiscaux pour les particuliers (réduction de 66% de la valeur du don de l’impôt sur le revenu).

Donations et legs

Le préfet de la Gironde a reconnu le 23 novembre 2017 le caractère d’association concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique ce qui permet de recevoir des dons et legs en exonération de droits de succession.

Vous êtes une entreprise

Le régime du mécénat

L’association bénéficie du cadre fiscal très incitatif en faveur du mécénat (réduction de 60% de la valeur du don de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires HT, avec report possible sur 5 ans).

Un fonds de dotation au service de ce projet unique

Le fonds de dotation pour l’entretien, la valorisation de la basilique Saint-Seurin, la création artistique et la transmission du message qu’elle véhicule a été créé, à l’initiative de l’association des amis de la basilique Saint-Seurin.

Anne-Michel, acteur de saint seurin

La basilique Saint-Seurin de Bordeaux est un fil qui relie les hommes d’aujourd’hui à ceux du passé. Elle incarne une histoire vivante qui plonge ses racines jusqu’aux derniers siècles de l’Antiquité lorsqu’au IVe siècle une première nécropole s’est développée sur le site. Peu de lieux en France témoignent d’une telle profondeur historique et d’une telle continuité d’occupation.

Anne Michel (université Bordeaux Montaigne)

Bernard Favre, acteur de saint seurin

« Pour moi, la Basilique St Seurin est un témoin de l’histoire des débuts de la chrétienté à Bordeaux. Chaque fois que nous en franchissons les portes, nous descendons les quelques marches qui nous font remonter aux temps où les chrétiens construisaient leur Eglise.
Sentir pleinement l’origine de l’histoire pour apprécier l’histoire qui se profile… Se poser quelque part dans la nef, sortir un instant du monde actif, pour penser le sens de notre vie…
Seule une basilique qui a vécu si longtemps favorise cette prise de hauteur de pensée. Pour autant qu’elle joue le rôle de média en mettant à notre portée la connaissance historique nécessaire.

Bernard Favre (Cap Sciences)

Virginie Calmels, acteur de saint seurin

Baptisée il y a 45 ans dans la basilique St Seurin, c’est pour moi le centre névralgique de mon enfance mais également celui de ma vie actuelle, habitant à quelques dizaines de mètres de la basilique dans la maison qui aurait été celle de l’ancien chanoine de St Seurin. Un véritable retour aux sources dans la paroisse de Bordeaux à laquelle je suis la plus attachée.

Virginie Calmels (maire adjoint de Bordeaux)

michel rodrego, acteur de saint seurin

A Bordeaux, il n’y a que Saint-Seurin qui possède une Crypte, témoin du tout début du christianisme. Les corps des saints à visiter sur le chemin de St Jacques de Compostelle.
St Seurin évoque également Charlemagne et l’olifant de Roland.

Michel Redregoo (Association Bordeaux Compostelle)

Hugues Martin, acteur de saint seurin

Notre beau quartier doit son nom à la Basilique St Seurin déjà reconnue il y a des siècles par les premiers pèlerins de St Jacques de Compostelle. Il est calme, de sérénité, de prière pour ceux qui le veulent, d’accueil pour tous. Sous les auspices du Père Dagron, la vie paroissiale est dense, empreinte de générosite, de solidarité, de joie simple et de foi.

Hugues Martin (ancien maire de Bordeaux)

ministère de la culture et de la communication

Saint-Seurin, au-delà de sa destination cultuelle et du souvenir des origines chrétiennes de Bordeaux qui lui est attaché, constitue un émouvant conservatoire de sculpture et d’architecture.
Les sarcophages de la crypte, les sculptures romanes du portail occidental, celles du portail méridional du début de l’époque gothique, celles enfin de style « flamboyant » de la chapelle Notre-Dame de la Rose, font voyager le visiteur à travers le temps en quelques dizaines de pas. Les cycles d’albâtre de l’autel de Notre-Dame et de la réserve eucharistique, les gisants des chanoines dans la crypte, les cénotaphes de leurs confrères dans la chapelle Notre-Dame font de Saint-Seurin une basilique habitée.

(Mme Mauriac et Philippe Maffre, conservateurs DRAC)