Saint-Seurin 2028 :
entretenir, enrichir, transmettre, débattre

Les principales opérations à venir

Les 10 ans à venir vont conduire la basilique Saint Seurin
à être le lieu de réalisations originales.

LES « RENCONTRES DE SAINT-SEURIN »

La création et l’animation des « Rencontres de Saint-Seurin » vise à débattre et donner des repères, dans la Cité d’aujourd’hui, en écho à la devise de Saint Seurin : « amicus divinitatis, amator civitatis » (celui qui est aimé de Dieu et qui aime la cité)

L’ORGUE

Les 2 orgues de Saint-Seurin sont en mauvais état. L’incendie du 13 juin 2018 n’a rien amélioré. Ils ont besoin d’être entièrement démonté et restauré. Le grand orgue date de 1855, repris en conservant quelques jeux anciens du précédent instrument de 1776. Il a été reconstruit en 1956. Par manque d’entretien, il s’essouffle et attend une restauration salvatrice.

LA RE-CRÉATION DU CLOÎTRE

Il s’agit ici de recréer, ou plutôt de ré-interpréter le cloître de Saint Seurin dont il reste quelques traces en bordure d’une vaste cour. Aujourd’hui cour non utilisée. Ce cloître est le signe de l’importance passée de Saint Seurin. Ce chantier débutera par une campagne archéologique. Il s’envisagera ensuite comme un chantier école, à visiter, dont la billetterie financera une partie des travaux.

LA RESTAURATION DES ALBÂTRES

Ces 14 plaques d’albâtres de la fin du XIVème siècle formaient initialement le retable du maître autel de la collégiale. Ils sont aujourd’hui présentés dans un meuble en bois de 1872 qui a été endommagé lors d’un cambriolage en 2009.

LE PARCOURS DE VISITE INNOVANT

Le site de Saint-Seurin nous invite à mettre nos pas dans ceux des premiers chrétiens de Bordeaux. Un parcours de visite innovant « sur les pas des premiers chrétiens » permettra à tous (habitants, touristes, pèlerins etc) de saisir l’importance du site et de donner des repères à ceux qui le souhaitent.

LE PROJET LUMIÈRE

Le plan lumière est destiné à enrichir le patrimoine par une œuvre originale et novatrice du XXIème siècle, alliant nouvelles technologies, économies d'énergie, médiation culturelle et création artistique, en réponse aux attentes des différents visiteurs : touristes; pèlerins, habitants, paroissiens.