La basilique
Saint-Seurin de Bordeaux

Statue de saint Seurin

Saint-Seurin de Bordeaux, un site reconnu au cœur d'une double inscription Unesco

L’évêque Saint Seurin

Venu d’Orient au Ve siècle, Saint Seurin, évêque de Bordeaux, fut enterré dans la nécropole, premier cimetière chrétien de la ville. C’est autour de son tombeau, lieu de culte dès le VIe siècle, qu’a été construite une première église devenue au fil des siècles l’actuelle basilique qui conserve ses reliques.

Sa renommée ne cesse de s’enrichir tout au long du Moyen Âge.

Seurin s’affirme rapidement comme l’une des figures de sainteté les plus fortes de la ville de Bordeaux, marquant l’une des étapes pour les pèlerins partant vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Les reliques du saint évêque de Bordeaux sont aujourd’hui conservées sous l’autel de la basilique.

Sur l’autel du noble saint Seurin,
On place le cor de Roland, rempli d’or et de mangon.

Les pèlerins qui vont là l’y voient encore.

Extrait de la chanson de Roland (XI? siècle)

Saint-Seurin,
en plein cœur de Bordeaux

Le site de Saint Seurin (nécropole et basilique) est situé en plein cœur de Bordeaux.

Saint-Seurin, c’est le nom de tout un quartier de Bordeaux qui s’est édifié autour de l’église.
D’un mausolée situé en dehors des remparts de la ville, l’église est devenue progressivement le centre du bourg portant son nom. Il n’a été intégré totalement à l’espace urbain de Bordeaux qu’à la fin du XIXème siècle.

Le rayonnement de Saint-Seurin

Saint-Seurin a longtemps été un ensemble canonial qui occupait un espace plus important que l’actuel îlot urbain auquel appartient la basilique.
Son rayonnement se retrouve encore aujourd’hui dans les noms de communes, des églises et chapelles qui portent le nom de Seurin ou de Séverin.

Classé aux Monuments Historiques dans la première liste nationale établie en 1840, le site et sa basilique justifieront leur double inscription au patrimoine mondiale de l’UNESCO, en 1998 pour les chemins de Compostelle, en 2007 pour Bordeaux Port de la Lune

carte illustratives des contributeurs au projets saint seurin

La paroisse Saint-Seurin :
une continuité de culte
depuis le IVème siècle

Aujourd’hui Saint-Seurin est une paroisse importante de Bordeaux comptant 1500 paroissiens. Depuis 16 siècles des hommes et des femmes se réunissent ainsi autour du tombeau du saint. Le site accueille plus de 50 000 touristes chaque année dont de nombreux pèlerins allant vers Saint Jacques de Compostelle.

« Il est quasiment unique en France d’avoir une nécropole avec un lieu de culte encore vivant

qui assure la continuité cultuelle depuis la fin de l’Antiquité »

Anne Michel, archéologue, université Bordeaux Montaigne