le projet de mise en valeur du patrimoine de la basilique St-Seurin de Bordeaux

Avec vous nous partageons le constat que Saint Seurin mérite mieux et plus !

 

  • C’est un monument essentiel du patrimoine et de l’histoire de Bordeaux depuis le Ve siècle, qui bénéficie du double label Unesco, et accueille plus de 50 000 visiteurs par an (hors offices religieux). Trouvent-ils des réponses satisfaisantes à leurs attentes ?

 

  • Force est de constater que c’est un monument sous équipé. L’éclairage intérieur est obsolète et nuit à la mise en valeur des éléments architecturaux, artistiques et mobiliers qui en font tout l’intérêt. La riche histoire qui nous relie aux premiers chrétiens de Bordeaux n’est racontée nulle part.

 

  • L’association acte alors en 2019 le projet de

    Mise en valeur du patrimoine de la basilique St-Seurin de Bordeaux

avec un PLAN LUMIÈRE 

destiné à enrichir le patrimoine par une œuvre originale et novatrice du XXIème siècle,

alliant nouvelles technologies, économies d’énergie, médiation culturelle et création artistique.

Plan lumière de la basilique saint Seurin

et un PARCOURS DE VISITE 

proposant à chaque visiteur de vivre une expérience mémorable et sensible,

celle de l’enquêteur du XXIe siècle à la recherche des mystères de l’histoire du lieu, depuis le Ve siècle

parcours de visite de la basilique saint seurin de Bordeaux

En 2019 nous avons défini les bases d’un projet d’envergure et innovant

  • Une démarche ambitieuse :

Un projet unique en France qui poursuit des objectifs à la fois culturels, touristiques, artistiques et pédagogiques adaptés aux différents usages du site : le tourisme, les offices religieux, les pèlerins, les manifestations culturelles.

 

  • Une démarche pragmatique :

Le cahier des charges a été élaboré à partir de deux études  ; une première évaluation de l’ordre de 350 000 € à repartir sur une quinzaine d’espaces autonomes favorisant le financement par des contributeurs multiples, mécénat, dons, allocations, subventions, échanges.

 

  • Une approche collaborative et consensuelle

avec les collectivités publiques, l’association diocésaine, les institutions culturelles, du patrimoine, du tourisme, les référents scientifiques, des artistes, des scénographes, des éclairagistes et les habitants.

 

Aujourd’hui, où en sommes-nous ?

Le projet est validé

une dizaine de rendez-vous ont confirmé l’intérêt de nos interlocuteurs sur le caractère innovant du projet et pour participer aux comités scientifiques et de suivi du projet : Mairie de Bordeaux, CIAP, Office du tourisme, Diocèse, Région Nouvelle Aquitaine, Université/CNRS, Drac, Fondation du patrimoine.

Le plan Lumière

des séances de travail avec des éclairagistes ont permis d’affiner les besoins et de préciser les solutions techniques à mettre en œuvre : plusieurs scénarios d’éclairage selon les usages (visites, offices…)

 

Le parcours de visite 

Les travaux des archéologues, menés par Anne Michel – Université de Bordeaux – ont servi de base pour définir les étapes du cheminement de la visite, les sujets à aborder, les dispositifs scénographiques (audiovisuel, maquettes, application sur smartphone, etc.).